Un ensemble de haute performance

 

 

En 1981, le ministère de la Culture ouvre ses portes au rock et, plus largement, aux musiques populaires et souhaite faire connaître la richesse des musiques d'aujourd'hui.

Le Zénith a jaillit d'une idée, évidente, comme toutes les bonnes idées : concevoir une salle spécialement adaptée pour ces types de musiques.

Deux architectes (Philippe CHAIX et Jean Paul MOREL) concrétisent cette idée et inventent le concept « Zénith ».

Aussi, pour palier au manque de salles de spectacles adaptées à ces concerts de variétés, à  Limoges et dans sa région, voir même dans un rayon de plus de 250 kilomètres autour de la capitale régionale, et pour répondre à un besoin largement exprimé par la population locale et surtout les jeunes, la création d'un Zénith sur le territoire communautaire s'est imposée.

Le Zénith de Limoges se situe avenue Jean Monet, entre le carrefour d’ESTER et celui d’UZURAT, sur un terrain de 51 670 m2.
Proche de l'A20, il est facile d'accès et dispose d'un parking arboré de 1 500 places. Une desserte est également assurée par les transports en commun.

C’est le cabinet d’architectes Bernard Tschumi et BTuA, de renommée internationale, qui a été retenu pour réaliser cet ouvrage, en association avec le cabinet de Limoges Atelier 4.
Le bois en structure et en revêtement de façade, crée une relation harmonieuse avec la nature environnante. Les formes douces évoquent des formes naturelles. Les choix des teintes extérieures et l’enveloppe semi transparente laissent apercevoir la bordure de la forêt.
Le foyer entourant la salle forme une double peau et un tampon de protection acoustique et thermique.

Débuté en avril 2005, sa réalisation a demandé 20 mois et a représenté 200 000 heures de travail. 45 entreprises y ont participé, avec un passage de 250 ouvriers  au total.

Pour son financement de 28,85 M€ TTC la Communauté d’agglomération Limoges Métropole a reçu le soutien financier de :

  • L’Etat (Ministère de la Culture et Fond National d’Aménagement et de Développement du Territoire) : 3,59 millions HT
  • du Département de la Haute-Vienne : 3,362 millions HT
  • de la Région Limousin: 2,241 millions HT

Soumis au respect du cahier des charges national établi par le Ministère de la Culture, le Zénith de Limoges offre :

  • une capacité d’accueil maximale de 4 500 places tout assis et 6 000 assis debout
  • une large modularité : 10 jauges possibles de 1 100 à 6 000 places
  • la salle comprend des gradins, un parterre, une scène et des dégagements, intégrant les régies son et lumière en milieu de gradins, ainsi qu'un plafond technique sur l'ensemble de la superficie ;
  • un confort acoustique et visuel optimisé, quelle que soit la configuration de la salle
  • un accueil adapté aux besoins des productions : loges, catering, bureaux, etc…. ;
  • un parvis pour l'attente extérieure, l'entrée et la sortie du public ainsi que le pré-contrôle des billets. L'entrée-accueil, conçue pour faciliter la gestion, les flux et intégrer une signalétique performante, est constituée d'un espace d'accueil, d'attente et de petite restauration ;
  • Des espaces extérieurs  aménagés pour le stationnement du public, les personnalités, artistes, techniciens et VIP, ainsi qu'une desserte pour les transports en commun ;
  • D'autres espaces (administration, gestion technique, vestiaires, infirmerie et locaux techniques) sont également prévus.
  • 70% des activités consacrées aux spectacles, 30% à des congrès et des manifestations sportives ou culturelles.

Inauguré le 8 mars 20007, le premier concert donné au Zénith de Limoges fut celui de Michel Polnareff.