La gestion de la circulation

Chaque jour, un habitant de l'agglomération limougeaude effectue 3,91 déplacements en moyenne, ce qui est une situation standard en France.

Les 800 000 déplacements sont effectués à pieds (0,91) et en voiture (2,63) créant ainsi 600 000 déplacements automobiles.

Le service Mobilité de Limoges Métropole gère 210 carrefours à feux répartis sur 8 communes de l'agglomération :

  • Limoges 185
  • Le Palais-sur-Vienne 7
  • Panazol 5
  • Feytiat 4
  • Isle 4
  • Boisseuil 2
  • Rilhac-Rancon 2
  • Condat-sur-Vienne 1

Le poste central contrôle, analyse en temps réel et régule 117 carrefours.
Les techniques de télégestion avec vidéo par liaison filaire sont progressivement mutées sur un réseau fibre optique ; 5 carrefours ont été raccordés en 2012
31 trolleys sont équipés de priorité aux feux pour les transports en commun.

  • 368 traversées piétonnes sont équipées de signaux sonores ce qui représente 40 % du nombre total des traversées équipées de feux
  • 201 carrefours sont équipés de feux à diode, soit 92 % du parc.

En 2012, le service a réalisé :

  • 396 études sur la thématique circulation - transports - vélos - accessibilité - jalonnement - sécurité routière 46 programmations de carrefours à feux
  • 2046 interventions de maintenance
  • 14 opérations de rénovations des équipements de feux de trafic
  • 14 carrefours à feux alimentés en 24 volts, dans le cadre de la sécurisation des équipements
  • 4 caméras de comptage de trafic ont été installées

En 2013, le service poursuit ses actions dans le développement et la recherche autour de 3 axes principaux :

  • réduction de la facture énergétique entreprise depuis 15 ans par le remplacement des ampoules à filament par des sources à diodes sur les carrefours à feux.
  • sécurité des usagers et des personnels par l'adoption d'un fonctionnement des installations en 24 volts au lieu des 230 volts actuels
  • fiabilisation des systèmes de gestion de la circulation par la migration du réseau de transmission "cuivre" du Centre de Régulation du Trafic vers un réseau fibre optique, qui outre ses meilleures performances en terme de débit, permettra de s'affranchir des effets destructeurs de la foudre et des courants parasites.