La Centrale Energie Déchets

L’usine d’incinération de la communauté d’agglomération Limoges Métropole, appelée Centrale Energie Déchets (C.E.D.L.M), a été mise en service en juin 1989 et se situe sur un terrain de 4,5 hectares à Beaubreuil, au Nord de la commune de Limoges.

Elle a une capacité réglementaire annuelle de traitement de 110 000 tonnes d'ordures ménagères.

La ville de Limoges, puis la communauté d’agglomération ont toujours su anticiper les contraintes réglementaires en matière d’environnement et ont engagé de lourds investissements pour qu’elle soit conforme aux normes en vigueur.

En mars 2010, la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole, exploitée par Véolia Propreté  a obtenu la double certification intégrée Environnement-Santé et Sécurité au travail (OSHAS 18001 et ISO 14001).

Les déchets ménagers incinérés proviennent de toutes les communes du département de la Haute-Vienne.
En 2015, l’usine a alimenté les réseaux de chauffage de Beaubreuil à hauteur de 98%, soit 41 000 MWh. Ce sont ainsi environ 4 000 "équivalents logements" du quartier de Beaubreuil (habitat collectif, écoles, gymnases, piscine municipale...), le parc d' ESTER technopole, l'école d'ingénieurs (ENSIL) et AQUAPOLIS qui ont pu profiter de cette énergie verte à prix réduit.

Les REFIOM (Résidus de l’Epuration des Fumées de l’Incinération des Ordures Ménagères) sont transférés dans le département de Maine et Loire depuis le 1er janvier 2012. Ils sont mélangés à un liant permettant leur stabilisation et leur solidification puis sont stockés dans une installation pour  déchets dangereux.
Les mâchefers sont transférés vers une plateforme de traitement à Chaptelat pour utilisation en sous-couche routière. Les métaux ferreux et non ferreux récupérés sont valorisés.

Les sous-produits en 2017

Mâchefers                         17 488 tonnes
REFIOM                            2 258 tonnes
Ferrailles et non ferreux       1 176 tonnes

Chiffres clés

Les tonnages en 2017

Limoges Métropole  : 47 128 tonnes
SYDED : 36 077  tonnes (Syndicat Départemental pour l'Elimination des Déchets ménagers et assimilés pour le département de la Haute-Vienne)
Déchets des administrations (établissements publics, mairies,...) : 772 tonnes
Refus de tri du Centre de Recyclage : 2 640 tonnes
Déchets Industriels banals (DIB*)  : 7 941 tonnes
Soit au total 94 557 tonnes
(*) DIB = déchets non ménagers (des entreprises, commerçants ou industriels) non dangereux

Actualités en rapport

Vous avez un projet d’installation en maraîchage bio et vous cherchez à le conforter, avant de voler de vos propres ailes ? POUSS & BIO, l’espace test de Limoges Métropole, est fait pour vous ! Frottez-vous à la réalité du terrain à moindre frais, par un parcours sécurisé....

Pendant les fêtes, les collectes de déchets et les ouvertures de déchèterie sont modifiées. Suivez le guide ! 

Sous l’impulsion de Limoges Métropole, la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole (CEDLM) optimise la gestion de son énergie.

Le président Vandenbroucke, Alain Delhoume et Marie-Anne Robert-Kerbrat, élus communautaires et Julie Lenfant, maire de Chaptelat ont effectué une visite de fin de chantier à l’ancien étang de la Bussière.

En cette période de fête, les collectes de déchets et les ouvertures de déchèterie sont modifiées. Suivez le guide ! 

La saison 2015-2016 a été lancée : davantage de familles et une équipe "agglo"

Plus d'un millier d'enfants de l'Agglo ont fait le spectacle au Zénith. Le point d'orgue de deux ans de travail dans les écoles avec les "Ambassadeurs du tri"

Eviter que les objets encore en bon état ne terminent à la poubelle, telle est l’une des volontés de Limoges Métropole. Cette semaine ont ainsi été installées deux nouvelles bennes réemploi en déchèterie, l’une à Eyjeaux, l’autre à Saint-Gence.

Une enquête publique portant sur le zonage d’assainissement communautaire s’est déroulée du 1er septembre au 1er octobre 2014.

 

L’espace info énergie de Limousin Nature Environnement organise, pour la troisième année consécutive, le défi « Familles à Energie Positive » en partenariat avec le Communauté d’Agglomération Limoges Métropole.

La réalisation de travaux de renaturation du ruisseau du rat sur le territoire de la commune de Condat sur Vienne a été soumise à une enquête publique qui s'est déroulée du 10 juin au 10 juillet 2014.

1 sur 12