Déchets recyclables

Les déchets recyclables sont à déposer dans le bac bleu :

Ils sont constitués de matériaux valorisables faisant l’objet d’une collecte séparative dans les récipients spécifiques prévus à cet effet :
  Les emballages en carton : les boîtes de céréales, de riz, de dentifrice, etc., ainsi que les briques de lait, de vin, de jus de fruits, de soupe, etc. totalement vidés de leur contenu
  Les emballages en plastique : les bouteilles transparentes de boisson, les bouteilles de lait, les bouteilles d’huile alimentaire, les bidons de lessive, les flacons d’assouplissant et de produits d’hygiène avec leur bouchon, les pots de yaourts, les barquettes plastiques, les sacs et les films plastiques totalement vidés de leur contenu
  Les emballages métalliques (y compris les petits emballages) : les canettes de boissons, les boîtes de conserve, les bombes aérosols, les barquettes aluminium, les capsules de café, papier aluminium, les blisters de médicaments... totalement vidés de leur contenu
  Tous les papiers : journaux, magazines, publicités, prospectus commerciaux, catalogues, annuaires, courriers, lettres, livres, cahiers, enveloppes, papiers etc.

 

DEPUIS LE 1er JUILLET 2020, TOUS LES EMBALLAGES SE TRIENT SUR LE TERRITOIRE DE LIMOGES METROPOLE.

 

Par contre, ne sont pas considérés comme déchets recyclables à déposer dans le bac bleu :

  • Les contenants contaminés ou souillés : seringues, papiers gras, couches, mouchoirs...
  • Les objets en plastique : jouets, brosse à dents, cintres, matériels de jardinage, cassettes vidéos, tuyaux d'arrosage...
  • Les objets en métal : piéces mécaniques, ustensibles de cuisine, boules de pétanque, piles...
 
Les emballages à déposer dans les colonnes d’apport volontaire
Ils concernent principalement les produits en verre qui doivent être amenés dans la (ou les) colonne(s) d’apport volontaire implantée(s) sur le territoire de la commune de résidence.

LES EMBALLAGES EN VERRE : bouteilles, flacons, bocaux, pots de confiture, petits pots pour bébé, etc., dépourvus de leurs bouchons, de leurs capsules, de les toutes pièces  métalliques formant leur système de fermeture, et totalement vidés de leur contenu, à l’exception des flacons en verre ayant contenu des produits pharmaceutiques ou de laboratoire,

 

 

 

 

 

 

 

 

LES TEXTILES
Depuis le 2 avril 2012, sont installées, sur le territoire communautaire, 116 bornes pour les dépôts volontaires de textiles, linge de maison et chaussures dont 70 sur Limoges. Plus de 580 tonnes de TCL (Textiles Linges Chaussures) sont collectés chaque année sur le territoire de Limoges Métropole.
 


Consignes de tri :
Tous les TLC usagés (Textiles, Linge de maison et Chaussures) peuvent être rapportés pour être valorisés, quel que soit leur état, même abimés.
Ils doivent être placés propres et secs dans un sac et les chaussures liées par paires.
Vous retrouvez tous les points de collecte des TLC usagés présents sur le territoire sur le site www.lafibredutri.fr

Une organisation créatrice d’emplois
Le Relais 23 assure la fourniture, la pose et l’entretien gratuits des bornes de dépôts pour les textiles, linge et chaussures.
Le Relais 23 prévoit l'ouverture d'un centre de tri textiles sur le Parc d'Activité de la Croisière en Creuse dès le second semestre 2017. Il propose également la création d'un établissement secondaire de stockage des textiles sur le département de la Haute-Vienne qui pourra être utilisé ensuite pour stocker, commercialiser, expédier l'isolant acoustique et thermique vers les autres établissements du Relais. Le bâtiment pourrait également accueillir une activité de coupe de chiffon d'essuyage en créant un chantier d'insertion et pourrait être utilisé pour stocker, nettoyer et réparer le parc de conteneurs du Relais 23.
Au-delà de la mise en place de la collecte et du tri des Textiles Linges Chaussures (TCL), le Relais 23 s'engage à développer à moyen terme des activités de valorisation des textiles usagés sur le territoire de la Haute-Vienne et à ouvrir une boutique de revente de vêtement à Limoges.
En termes d'emplois, le Relais 23 propose à terme, la création de près de 70 emplois en insertion pour la mise en place de cette filière (pour la collecte, pour l'expédition des déchets TCL, au sein du futur centre de tri répartis entre la Haute-Vienne et la Creuse, pour l'établissement secondaire qui deviendra une plate-forme logistique et de chantier d'insertion).
 

Une éco taxe
Après les emballages, puis les déchets électriques et électroniques, une éco taxe, géré par ECO TLC, à la charge des distributeurs (ou producteurs) d’articles relevant des textiles d’habillement, du linge de maison et des chaussures (TLC) a été mise en place afin de contribuer financièrement au recyclage et au traitement des déchets issus de ces produits.
Par ailleurs ECO TLC apporte un soutien financier à la communication (0,1 € par habitant desservi) à toute collectivité locale équipée d’un point d’apport volontaire, au moins, pour 2 000 habitants.
Les objectifs d'ECO TCL sont de faire passer la collecte de 3kg/habitant/an en 2015 à 4,6 kg d'ici 2019 pour atteindre un taux de collecte, de tri et de valorisation de 50% des tonnages mis sur le marché français à l'horizon 2019. Autant de frais de traitement en moins à la charge de la collectivité (100 € en moyenne par tonne d’ordure ménagère incinérée ou envoyée à la décharge).


Les textiles sont revalorisés :
* en réemploi : 6% du total par des fripiers en France et 61% en export.
* en valorisation matière : 30% recyclage de la matière en chiffons d'essuyage pour les travaux salissants (industries automobile, pétrochimique ou mécanique) et en effilochage pour fabrication de différents types de feutres (géotextiles, tapis, insonorisant).
* Les 3% restants sont des refus qui retournent en incinération.

 

LES DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux)
Les DASRI sont à proscrire dans les bacs verts et bleus car ce sont des déchets qui peuvent porter atteinte aux personnes et à l’environnement.
DASTRI est l’éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour la filière concernant les DASRI.

 

LES PILES
Les piles ne doivent en aucun cas être mélangées aux autres déchets ménagers afin d’éviter tout effet néfaste sur l’environnement.

Les piles doivent être déposées dans les bornes dédiées installées dans les déchèteries ou près des colonnes à verre, à l’entrée des grandes surfaces ou chez votre fournisseur  (horloger, buraliste, pharmacien…).

 

Actualités en rapport

Affiche PCAET Limoges Métropole

Conformément à la loi sur la Transition Energétique Pour la Croissance Verte (TECV) du 17 août 2015, le Conseil communautaire de Limoges Métropole – Communauté Urbaine a décidé le 06 avril 2018 d’élaborer un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) afin d’atténuer le changement...

Limoges Métropole a mis en place au 1er juillet de nouvelles consignes de tri pour diminuer le nombre de déchets incinérés et favoriser le recyclage.

Site Internet - Limoges Métropole - Article - Cliiink - Janvier 2020

Pour améliorer la qualité de la ressource collectée, favoriser l’apport volontaire du verre et accompagner les écos gestes, Limoges Métropole se dote d’une solution innovante et ludique : Cliiink.

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Ouverture de la déchèterie Kennedy - Mai 2019

La déchèterie Kennedy à Limoges a ouvert en mai ses portes au public. Cette déchèterie nouvelle génération a été construite pour remplacer celle de la rue Léonard-Samie. Avec, à la clé, la possibilité de trier et de valoriser de nouveaux objets.

1 sur 4