2009-2013 réagir sans plus tarder

L’Agenda 21 de Limoges Métropole est entré dans sa phase de mise en œuvre en 2009.
Le plan d’actions de l’Agenda 21 identifie près de 80 actions programmées à court, moyen et plus long terme. Certaines correspondent à un travail déjà mené par l’agglomération et qu’il convient de poursuivre ou d’intensifier ; d’autres sont des initiatives complètement nouvelles.

1er axe -  Maitriser l'énergie et lutter contre l'effet de serre

  • Limoges Métropole a élaboré un Plan Climat Territorial afin de définir une stratégie de lutte contre le réchauffement climatique.
  • La création d'un Pôle Eco-construction permet de mettre en réseau l’ensemble des acteurs de l’éco construction du Limousin et d’engager des actions en partenariat pour développer la qualité environnementale du bâti.
  • Pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, Limoges Métropole et ses communes se sont engagées dans un recensement des espaces (toitures et fonciers) pouvant accueillir des équipements de production d’électricité photovoltaïque. Trois centrales photovoltaïques  ont ainsi été réalisées sur des toitures d’écoles municipales : 13 kWc en 2010 à Peyrilhac, 34 kWc en 2011 à Panzol et 32 kWc en 2012 à Isle. Les productions en temps réel de ces installations peuvent être consultées sur les liens suivants :

Peyrilhac

Panazol

Isle

  • la réalisation de voie réservée aux trolleys pour augmenter l'attractivité des transports en commun. Des parcs relais et des tarifs de transport adaptés offrent une solution plus économique que celle consistant à utiliser la voiture.

2ième axe - Connaître, préserver et valoriser les patrimoines

  • Les éléments majeurs du patrimoine de l’agglomération, étudiés et hiérarchisés, sont  intégrés dans un Schéma Directeur des Espaces Naturels. Ce document-cadre doit servir d'outil à l'aménagement du territoire communautaire pour concilier développement économique et préservation de la nature.
  • Des sentiers de découverte du patrimoine naturel sont réalisés sur les communes de Limoges Métropole. Dotés d’un balisage spécifique à vocation pédagogique ils guident le public dans la découverte des sites naturels.
  • La voirie communautaire a engagé une démarche de gestion écologique et différenciée des espaces publics. Cela consiste à :
    • identifier la typologie des divers espaces publics de nos territoires et leurs usages afin de choisir le mode de gestion le mieux adapté
    • développer de nouvelles pratiques pour préserver la biodiversité, en diminuant de façon significative l’utilisation de désherbants polluants et en pratiquant un fauchage plus raisonné des bords de route.
    • identifier des « corridors biologiques » ou de période de grainage permettant d’adapter la fréquence et le mode de fauchage.

3ième axe - Etre éco-responsable et solidaires dans les pratiques quotidienne

  • Limoges Métropole intègre des clauses sociales dans ses marchés publics de travaux ou de services. Elle utilise ainsi le levier de la commande publique afin de développer les emplois d’insertion.
  • L’agglomération s’est engagée dans un Programme Local de Réduction des Déchets. Objectif : réduire, en cinq ans, la production d’ordures ménagères et assimilées de 7 % par habitants.
  • Limoges Métropole a mis en place une démarche intitulée "Les Mercredis du Développement Durable".  3 à 4 fois par an, à l'occasion de ces "mercredis » des  acteurs de projets inscrits dans le cadre de l'Agenda 21 sont réunis et partagent expériences,  idées novatrices ou  réflexions de spécialistes pour permettre à ces projets de devenir opérationnels.
  • En 2011, l’agglomération a réalisé et diffusé un « guide écocitoyen » à l’ensemble des foyers du territoire afin de promouvoir et d’encourager la pratique du développement durable au quotidien.
  • A l’occasion de la mise en œuvre de son Agenda 21, Limoges Métropole a choisi d’adhérer à différentes associations telles que :
    • Energy cities : association européenne pour accompagner les collectivités dans leur politique énergétique. Créée en 1990, elle représente aujourd’hui plus de 1000 villes dans 30 pays.
    • Le Comité 21 : réseau d’acteurs engagé dans la mise en œuvre opérationnelle du développement durable. Il a pour mission de créer les conditions d’échange et de partenariat entre ses adhérents issus de tous secteurs afin qu’ils s’approprient et mettent en œuvre, ensemble, le développement durable à l’échelle d’un territoire.
    • Le Réseau Grand Ouest : 82 collectivités du Grand Ouest regroupées pour animer une dynamique inter-régionale sur l’intégration de critères environnementaux, sociaux, éthiques et équitables dans la commande publique.

Limoges Métropole a obtenu, le 25 février 2011, la reconnaissance « Agenda 21 local France, décernée par le ministère de l’Ecologie, du développement durable, des Transports et du Logement au titre de la stratégie nationale de développement durable.