les carnets des Espaces Naturels n° 6

Le service des Espaces Naturels de Limoges Métropole a consacré son 6ème Carnet des Espaces Naturels à une flore particulière et en déclin.

Les coquelicots, les bleuets ou encore les chrysanthèmes des moissons sont des plantes compagnes des cultures, ou plantes messicoles. Longtemps  victimes des pratiques agricoles, elles sont devenues rares au point parfois de disparaître.

Au travers de ce nouveau carnet, le service des Espaces Naturels de Limoges Métropole nous fait découvrir ce patrimoine végétal du territoire communautaire,  résultat coloré et optimiste de quatre années d’études de cette flore spécialisée.

développement durable

Limoges Métropole s’est engagée dans un  Programme Local de Réduction des déchets. Deux ans après, un point est fait lors du Mercredi du Développement Durable qui s’est tenu le 27 novembre 2013.

Ce programme, conclut fin 2010 avec l’ADEME, a pour objectif une réduire de 7 % du tonnage des déchets sur le territoire communautaire entre 2009 et 2015.
Au travers des 6 axes identifiés pour son plan d’action, Limoges Métropole entreprend des actions et mobilise  grand public et professionnels.
Ainsi depuis 2012,

  • 12 tonnes de déchets on été évitées grâce au compostage des particuliers et 150 tonnes grâce  à celui des  professionnels.
  • 110 bornes textiles ont été installées sur le territoire et des journées réemploi organisées sur les déchèteries communautaires.
  • Une identité visuelle a été donnée à ce  programme local (affiches, habillage des  véhicules  de la Direction de la Propreté, des camions de collecte..) pour faire passer aux usagers  le message  afin d’adopter les bons gestes.
  • Et depuis le 8 décembre 2013, le défi 7/7, mission écogestes permet de suivre 7 familles dans leur quotidien avec chacune un défi de réduction de déchets.

Deux ans après, et par rapport à 2009, année de référence pour le programme local, le ratio en kg par habitant des déchets sur le territoire a diminué de 2,9 % .

 

restauration de berge

Des travaux de stabilisation des berges de l’Aurence, en aval de la rue de Saint-Gence à Limoges (allée Mathieu Morel),  débutent le 2 décembre. Ces travaux vont également permettre la protection d’une canalisation d’assainissement.

Dans le cadre du Contrat Territorial des Milieux Aquatiques, signé pour 5 ans, le service des Espaces Naturels de Limoges Métropole poursuit ses travaux de restauration et d’entretien des cours d’eaux.

Les techniques employées pour la stabilisation des berges sont des techniques douces dites de génie végétal.
Sur ce chantier la solution envisagée est l’utilisation de fascine de saule :

  • Comblement de l’encoche d’érosion et retalutage de la berge ;
  • Protection de la berge avec des fascines (fagots) de saule disposées entre des pieux de châtaignier et/ou de saule ;
  • Végétalisation de la berge par ensemencement et plantation de boutures de saule et d’aulne.

La berge sera, à terme, stabilisée par l’important système racinaire développé par les végétaux (saule, aulne, végétation herbacée…).

La canalisation d’assainissement, mise à l’air libre par l’érosion, sera à nouveau recouverte par la berge après avoir été, au préalable, protégée des futures racines par une toile adaptée.

Cette opération d’une durée de 4 semaines sera réalisée par l’entreprise ARBOFOR (79).

 

Familles à énergie positive

Limoges Métropole, partenaire de l’opération « Famille à énergie positive » a participé au lancement de la seconde édition, mercredi 27 novembre à ESTER technopole.

« Familles à énergie positive », pilotée par l’espace info énergie de  Limousin Nature Environnement, a pour but de mobiliser la population de façon concrète, efficace et conviviale sur la lutte contre les émissions à effet de serre et la réduction des consommations d’énergie à la maison.

Pendant toute la saison de chauffage, du 1er décembre 2013 au 30 avril 2014, des équipes formées de familles, d’amis, de voisins vont tenter de réduire leur consommation d’énergie d’au moins 8 % en changeant quelques habitudes  quotidiennes.

Consommer moins d’énergie permet d’émettre moins de CO2 dans l’atmosphère et de lutter contre le changement climatique. Cette opération s’inscrit donc dans les actions de mise en œuvre du Plan Climat Energie Territorial de Limoges Métropole.

www.familles-a-energie-positive.fr

 

 

 

visite du centre de recyclage

Les familles  du défi 7/7, mission écogestes  approfondissent leur  connaissance en matière de traitement des déchets et ont  visité, en semaine 7,  le Centre de Recyclage  de Limoges Métropole.

 

 

Le Centre de Recyclage de Beaune les Mines traite les déchets recyclables de notre poubelle bleue, mais aussi le verre des containers et les déchets verts de nos jardins, déposés en déchèteries.

Les familles participantes ont ainsi suivi le cheminement des papiers et des plastiques (de leur tri sur les  chaines de tri par les valoristes à leur mise en balles),  le tri du verre avant d’être acheminé vers la filière verrière pour une seconde vie et la transformation des déchets verts en compost sur la plateforme de compostage.
 

restauration collective Bio

Le 15ème Mercredi du Développement Durable s’est déroulé, le 6 novembre 2013, à Ester technopole.

En partenariat avec InterBio Limousin et MangerBio Limousin, Limoges Métropole a organisé cette « rencontre professionnelle de la restauration collective bio »  pour en révéler les enjeux, les clés de sa réussite et pour partager des expériences.

conseil communautaire

La prochaine séance du Conseil Communautaire de Limoges Métropole se tiendra le lundi 18 novembre 2013, à 16h 30 salle du Conseil Municipal, Hôtel de Ville de Limoges.

voie de liaison nord

Limoges Métropole a  inauguré la Voie de Liaison Nord :  nouvel axe sécurisé et paysager.

La Voie de Liaison Nord est l’un des projets majeurs de la communauté d’agglomération Limoges Métropole comprenant la création :

 

 

  • De 4,5 kms de voies
  • De nombreux aménagements (voies cyclables, aires piétonnes, giratoires…)
  • Un pôle d’échange multimodal  qui accueillera 5 lignes de bus, un parking de 50 places, un arrêt minute et un parking pour les 2 roues.

La première tranche des travaux, dont le coût s’élève à 13 millions d’euros TTC, a permis :

  • La création d’une nouvelle voie de 3,9 km : 2,9 km  de voie nouvelle entre la route départementale (RD) 142 et la RD 914 et 1 km de réaménagement de la RD 142. Ainsi une liaison plus directe est proposée entre les communes de Rilhac-Rancon, le Palais-sur-Vienne (et son parc d’activités du Châtenet), le bourg de Beaune les Mines, la Zone industrielle Nord et le centre de Limoges. Ce nouvel axe offre aussi aux riverains une alternative à l’autoroute A20, actuellement très chargée en trafic.
  • Des voies cyclables,
  • Une quinzaine d’arrêts de bus aux normes PMR,
  • Des aires piétonnes accueillant la circulation des vélos et des piétons,
  • Neufs giratoires végétalisés pour une fluidité du trafic sur la nouvelle voie.

Après 16 mois de travaux sous maîtrise d’œuvre d’Egis France, ce nouvel axe  va favoriser l’essor économique de la Communauté d’agglomération en proposant un réseau routier optimisé sur la partie nord mais également des conditions de circulation améliorées et sécurisées.
Cette voie permettra, à terme, d’assurer également la desserte du futur parc d’activités de la grande Pièce (40ha) et  grâce à l’aménagement d’un nouveau pôle d’échange multimodal, qui sera mis en service en 2014, et de pistes cyclables tout au long du nouvel axe, de développer les modes de circulation alternatifs à la voiture.

Station des eaux de Limoges

Les 7 familles du défi 7/7, mission écogestes, entament leur 6ème semaine. A mi chemin de leur aventure, elles ont été invitées à visiter la station des eaux de la Bastide, à Limoges. Elles ont également reçu le nécessaire afin de passer à la réalisation de « leur défi ».

La visite de la station des eaux de la ville de Limoges a permis aux 7 familles du défi de suivre et comprendre  les différentes étapes  de l’eau de  la « source » jusqu’à notre robinet.
L’eau du robinet est ainsi rendue propre à la consommation et permet d’éviter les nombreux impacts sur l’environnement de la  consommation d’eau en bouteille.
La qualité de l'eau à Limoges

La 5ième semaine  a été également l’occasion de distribuer aux familles tout le matériel nécessaire pour passer à la phase opérationnelle de leur défi (composteur, couches lavables, boîtes de conservation pour les aliments….).

aménagements à Peyrilhac

Après 5 mois de travaux, les nouveaux aménagements du centre bourg de Peyrilhac sont  inaugurés.

Dans le cadre du projet global d’aménagement du bourg de Peyrilhac, axé sur la mise en sécurité et l’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), des travaux d’eau potable, d’assainissement puis de voirie ont été réalisés. Débuté le 22 avril 2013, le chantier s’est achevé en septembre de la même année.

Des travaux d’eau potable et d’assainissement

  • du 22 avril au 19 juillet 2013 pose d’un nouveau réseau d’assainissement recevant les eaux usées et les eaux pluviales. Ces travaux ont concerné les rues Jean Lalue (RD 206) et Léo Lagrange (RD 39
  • Déplacement et sécurisation de  l’alimentation en eau potable du bourg de Peyrilhac au niveau de la rue Léo Lagrange (RD 39), conduits sous maîtrise d’ouvrage de la ville de Limoges.

Une seconde tranche de travaux est prévue en 2014 et  concernera la rue Jules Ferry (RD 128).

Des travaux de voirie
Ils ont eu lieu  du 24 juin au 31 août rue Léo Lagrange :

  • réfection totale de la chaussée,
  • réfection et  mise aux normes PRM des trottoirs de la rue,
  • création d’une aire de stationnement sécurisée pour les bus scolaires permettant la dépose en toute sécurité des élèves au niveau de l’école,
  • mise en place d’aménagements de sécurité nécessaires, destinés à réguler la vitesse des véhicules ( création d’une écluse* et d’un passage piétons surelevé au niveau de l’école).

Une seconde tranche de travaux, prévue également en 2014, consistera au traitement du carrefour Ferry/ Lalue/ Lagrange à Peyrilhac.

Le coût de l’opération pour cette première tranche de travaux (près de 4100 heures de travail) s’établit à :

  • 523 000 euros TTC, inscrit sur le budget de Limoges Métropole pour la voirie et l'assainissement.
  • et 58 444 euros TTC, inscrit sur le budget de la ville de Limoges pour l'eau potable.

Ce chantier a bénéficié d’une subvention de 154 000 euros de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

En complément par la Mairie de Peyrilhac

Dans un même temps, la mairie de Peyrilhac a également procédé à la mise en place d’un élévateur pour personne à mobilité réduite afin d’accéder à l’hôtel de Ville et au groupe scolaire et au réaménagement complet de l’esplanade de l’hôtel de Ville.

Le coût total de cette opération, financée par la mairie de Peyrilhac, est de 109 529 euros TTC.

* Une écluse : un rétrécissement de la chaussée qui impose le passage d’un seul véhicule à la fois

Pages