Site Internet - Limoges Métropole - Image - Collecte - Pneus - Février 2019

Du 4 au 24 février 2019, Limoges Métropole et le Syndicat Départemental pour l’Élimination des Déchets Ménagers et Assimilés (SYDED) ont organisé une collecte exceptionnelle de pneus en déchèteries. Un bilan positif pour les 5 déchèteries concernées par cette opération ! 

Cette collecte exceptionnelle de pneus avait été organisée pour lutter contre les dépôts sauvages de pneus constatés sur l'ensemble du territoire. Pendant 3 semaines, les personnes qui le souhaitaient pouvaient déposer leurs pneus dans les déchèteries d'Ambazac, de Magnac-Laval, de Saint-Junien, de Saint-Yrieix-la-Perche et celle de Lebon, située en zone nord de Limoges.

Une réussite pour cette première opération puisqu'elle a permis de récolter 70 tonnes de matière, soit 9 250 pneus. Ces derniers ont ensuite été collectés gratuitement et recyclés par les filières agréées France Recyclage Pneumatique et Aliapur. Après le succès de cette première édition, la Communauté Urbaine envisage de développer d'autres projets similaires avec ses partenaires.

+ d'Infos : Direction de la Propreté : 0 800 86 11 11 (n°vert - appel gratuit) ou auprès du SYDED de la Haute-Vienne : 05 55 12 12 87.

 

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Article - Gonflage du Vélodrome communautaire Raymond Poulidor

Le Vélodrome Communautaire « Raymond Poulidor » a été recouvert d'un dôme gonflable pour permettre aux usagers d'utiliser cet équipement par tous les temps. Cette solution est une première en France !

UN CHANTIER EN PLUSIEURS ÉTAPES

Réalisé par la Communauté Urbaine Limoges Métropole, les premiers travaux du vélodrome Raymond Poulidor ont débuté en septembre 2014 sur un site de plus de 2,3 ha, à Bonnac-la-Côte. Dès le début, l'objectif de ce nouvel équipement était à la fois d'encourager la pratique du cyclisme sur piste et l'organisation d'activités à destination des enfants, mais aussi de répondre aux différentes demandes exprimées par les associations sportives et clubs du territoire.

En 2017, le vélodrome Raymond Poulidor ouvre enfin sa piste aux pratiquants. Dans un premier temps, seuls les clubs de cyclisme locaux, les comités départementaux et le comité régional de Nouvelle-Aquitaine sont autorisés à tester ce nouvel équipement gratuitement. Depuis plus d'un an, le vélodrome communautaire a accueilli plus de 2 000 cyclistes de 24 clubs différents : Fédération Française de Cyclisme, Union Française des oeuvres Laïques et de l'Éducation Physique, Roller Skating de Limoges, pour des séances d'entraînement, des compétitions, stages de préparation et des séances de découverte.

UN ÉQUIPEMENT COMPLET

Le vélodrome Raymond Poulidor a été conçu pour accueillir 1500 spectateurs assis en tribunes ou debout à l'extérieur de la piste. Une aire de stationnement de 50 places et un parking de 150 places ont été aménagés à côté de cet équipement. 

Une piste de 250 m de long sur 7 m de large est dédiée aux coureurs cyclistes tandis qu'une autre piste de 125 m de long sur 4 m de large a été créée à destination des enfants. Pour être homologué, le vélodrome a dû répondre à un certain nombre de critères précis, de spécifications techniques, établis par l'Union Cycliste International et la Fédération Française de Cyclisme. Une homologation qui a eu lieu le 30 mai 2017.

Le système de couverture est lui aussi innovant ! Le dôme du vélodrome est composé d'une double-toile tendue et maintenue sous pression par plusieurs souffleries. Un dispositif qui assure une bonne stabilité de l'équipement dans toutes les conditions météorologiques. Une technique novatrice qui a plusieurs avantages :

  • Couvrir une très grande surface (7000 m2 dans notre cas) ;
  • Protection contre les intempéries (vent, pluie, neige) ;
  • Aucun poteau ou appui à l'intérieur ;
  • Mise hors gel (+ 10°C) en période de gel hivernal grâce à un brûleur au gaz ;
  • Luminosité optimale qui ne nécessite pas d'éclairage complémentaire en période diurne ;
  • Une toile auto-nettoyante.

COÛT DU PROJET

Le coût de construction du vélodrome s'élèvera environ à 5 millions d'euros répartis de la façon suivante :

  • Limoges Métropole : 3,4 millions d'euros ;
  • Département de la Haute-Vienne : 200 060 euros ;
  • Région Nouvelle-Aquitaine : 600 030 euros
  • Fonds National pour le développement du Sport (FNDS) et le Fonds de Soutien à L'Investissement Public Local (FSIPL) : 700 090 euros ;
  • Union Européenne : 188 000 euros.

Quant au coût moyen de fonctionnement annuel, il est estimé à environ 50 000 d'euros. 

CLAUSES SOCIALES ET INSERTION

Pour la construction de la piste, 805 heures ont été réalisées dans le cadre des clauses sociales de Limoges Métropole et 300 heures en insertion professionnelle sont également prévues.

Revivez le gonflage du dôme du Vélodrome Communautaire Raymond Poulidor en cliquant sur ce lien.

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Conférence Débat - Vendredi 29 mars

S'exprimer, réfléchir, échanger, se projeter, débattre, avancer individuellement et collectivement... Le « Vivre-Ensemble » est en jeu ! Parlons-en !

La promotion de l'égalité et de la citoyenneté est inscrite dans le contrat de ville de l'agglomération de Limoges. C'est dans cet esprit que sont organisées tout au long de l'année des conférences-débats ouvertes à tous : habitants (originaires des quartiers prioritaires ou non), professionnels concernés, associations... Bref, à tous ceux qui souhaitent échanger, s'exprimer, débattre.

LE SUJET : SÉCURITÉ ET VILLE 

La sécurité publique s'est installée depuis quelques années au coeur du débat. Précédemment mises en oeuvre exclusivement par l'État, les politiques de sécurité concernent de plus en plus d'acteurs et notamment les villes et leurs maires.

Ce sujet animera la prochaine conférence-débat qui aura lieu le vendredi 29 mars, de 18h à 20h, au Foyer Jeunes Travailleurs Varlin Pont Neuf : 32 rue de Fontbonne à Limoges.

ANIMÉE PAR LAURENT MUCCHIELLI

Laurent Mucchielli travaille depuis une vingtaine d’années sur les questions de sécurité. Il a créé en 2011 un Observatoire de la délinquance dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont « Sociologie de la délinquance », « Comprendre et lutter contre la corruption », « Délinquances, police, justice. Recherche à Marseille et en région PACA », « Vous êtes filmés ! Enquête sur la vidéosurveillance ». Laurent Mucchielli s'est peu à peu spécialisé dans les différentes formes de délinquances et sur les questions de sécurité et de prévention en France.

+ d'Infos : Mission Insertion et Politique de la Ville : 05 55 45 79 90

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Foulées du Populaire 2019

Limoges Métropole est partenaire de l'édition 2019 des foulées du Populaire qui aura lieu les 6 et 7 avril prochains !

La célèbre course revient dans le Centre-ville de Limoges pour une 5 ème édition. Avec, une nouveauté cette année : la possibilité de s'inscrire pour un Semi-marathon. Une course organisée par le Populaire du Centre, en partenariat avec le club Limoges Athlétisme, la Communauté Urbaine, la ville de Limoges et la ligue contre le Cancer. Comme chaque année, des départs et arrivées se feront autour du champ de Juillet.

LE PROGRAMME 2019

Samedi 6 avril

  • Retirez vos dossards, profitez des stands partenaires et des animations gratuites sur-le-champ de Juillet.

Dimanche 7 avril 

  • Course 5 km > Départ à 11h30.
  • Course de 10 km > Départ à 11h30.
  • Semi-Marathon > Départ à 8h45.
  • Les Foulées Roses du Populaire > Départ à 10h15. Une épreuve de 5km organisée au profit de la lutte contre le Cancer du Sein. Ce parcours est ouvert uniquement aux femmes.
  • Les Foulées des P'tits Loups > Départs à 11h15 et à 11h20. 3 parcours d'initiation à la course pour les enfants entre 6 et 14 ans.
  • Challenge Scolaires. Ouvert gratuitement aux écoles de maternelles, primaires et collèges. Le classement se fera sur le plus grand nombre de participants et l'établissement le plus représenté sera récompensé par la Communauté Urbaine.
  • Challenge Entreprises. Ouvert aux entreprises et administrations.

Une partie des fonds récoltés sera reversée à la Ligue contre le Cancer 87. En 2018, la 4ème édition des Foulées du Populaire avait réuni plus de 4 000 participants. Record à battre !

+ d'Infos & Inscriptions : www.fouleesdupopu.fr

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Enquête de satisfaction - Eau et assainissement

À partir du 11 mars, et pour une durée de 2 et 3 semaines, Limoges Métropole lance une enquête de satisfaction téléphonique auprès de ses usagers.

Dans le cadre de la démarche qualité, une enquête de satisfaction est réalisée tous les 3 ans par Limoges Métropole pour évaluer ses services d'eau et d'assainissement collectif et non collectif. Cette année, pendant 2 à 3 semaines, elle sera effectuée auprès d'un panel de 450 usagers et 100 professionnels, équitablement réparti à l'intérieur des 9 communes gérées en régie par Limoges Métropole, à l'exception de la ville de Couzeix. L'enquête a pour objectif d'évaluer la satisfaction des usagers sur les thèmes suivants :

  • Qualité de l'eau ;
  • Prix de l'eau et de l'assainissement ;
  • Gestion administrative ;
  • Interventions sur le réseau d'eau ou réseau d'assainissement ;
  • Contrôles des installations d'assainissement non collectives.

550 usagers vont ainsi être contactés par téléphone et une moyenne de 10 minutes est nécessaire pour répondre à une trentaine de questions. Lors de ces entretiens téléphoniques, aucune donnée personnelle ou bancaire ne sera demandée aux personnes sondées.

Après l'analyse des résultats, un rapport sera établi pour définir les orientations stratégiques des prochaines années. Une synthèse à l'attention du grand public est également prévue.

+ d'Infos :

Eau et assainissement collectif : 05 55 45 62 36

Assainissement non collectif : 05 55 45 93 42

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Promotion des haies

Thuyas, cyprès et autres lauriers produisent beaucoup de déchets verts. Pour éviter l'accumulation de ces déchets, Limoges Métropole vous aide à changer votre haie pour la remplacer par des essences locales et diversifiées.

La Communauté Urbaine agit au quotidien pour réduire les déchets et améliorer les performances de recyclage sur son territoire. Engagée dans un programme local, qui comprend des actions telles que le compostage individuel, collectif, et le broyage de branches, Limoges Métropole lance en 2019 de nouvelles aides financières pour aider les habitants à changer leurs haies de thuyas, cyprès et de lauriers par des haies diversifiées et locales, beaucoup moins productrice de déchets. Un véritable enjeu pour les collectivités puisqu'en 2018, plus de 13 240 tonnes de déchets verts ont été apportées dans les 11 déchèteries communautaires.

 

LES AIDES APPORTÉES PAR LIMOGES MÉTROPOLE

Pour vous aider à passer le cap, la Communauté Urbaine rembourse à hauteur de 50 % les frais d'arrachage de vos haies, sur présentation de facture, avec un plafond établi à 400 €. Pour favoriser la biodiversité et la pollinisation, l'achat de plants de haies diversifiées est également remboursé à hauteur de 50 %, avec un plafond fixé à 150 €. Pour bénéficier d'un remboursement, les habitants du territoire doivent présenter une facture comprenant au moins 10 plants et 3 types d'arbustes différents parmi les essences locales présentées ci-dessous.

 

+ d'Infos : Direction de la Propreté : 0 800 86 11 11 (n°vert - appel gratuit)

 

LES ESSENCES LOCALES 

le_fragon.jpg
Fragon (Ruscus aculeatus).
 
noisetier.jpg
Noisetier (Corylus avellana).
 
aubepine_monogyne.jpg
Aubépine monogyne (Crataegus monogyna).
 
chene_pedoncule.jpg
Chêne pédonculé (Quercus robur).
 
image_haie1_site_internet.jpg
Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea).
 
image_haie2_site_internet.jpg
Houx commun (llex Aquifolium).

Ce vendredi 1er Mars, se tenait un conseil communautaire extraordinaire destiné à désigner le nouveau Président de Limoges Métropole suite au décès de Gérard Vandenbroucke. Avec 70 voix sur 74, Jean-Paul Duret, Maire de Panazol, est élu. Celui-ci s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur dont il reprend la volonté d'avancer en confiance, dans le respect et l'intérêt de toutes les communes, et avec optimisme.

VICE-PRÉSIDENTS

  • 1er Vice-Président : Guillaume Guérin, Limoges
  • 2ème Vice-Président : Gilles Bégout, Isle
  • 3ème Vice-Président : Isabelle Briquet, Le Palais-sur-Vienne
  • 4ème Vice-Président : Bruno Genest, Condat-sur-Vienne
  • 5ème Vice-Président : Pierre Coinaud, Limoges
  • 6ème Vice-Président : Claude Brunaud, Bonnac-la-Côte
  • 7ème Vice-Président : Alain Delhoume, Saint-Gence
  • 8ème Vice-Président : Emile-Roger Lombertie, Limoges
  • 9ème Vice-Président : Gaston Chassain, Feytiat
  • 10ème Vice-Président : Jacques Migozzi, Rilhac-Rancon
  • 11ème Vice-Président : Pascal Robert, Verneuil-sur-Vienne
  • 12ème Vice-Président : Vincent Léonie, Limoges
  • 13ème Vice-Président : Catherine Mauguien-Sicard, Limoges
  • 14ème Vice-Président : Rémy Viroulaud, Limoges
  • 15ème Vice-Président : Michel David, Couzeix

 

SECRÉTAIRES COMMUNAUTAIRES

  • 1er Secrétaire : Yvette Aubisse, Solignac
  • 2ème Secrétaire : Claude Compain, Peyrilhac
  • 3ème Secrétaire : Jacques Roux, Eyjeaux
  • 4ème Secrétaire : Bernard Thalamy, Aureil
  • 5ème Secrétaire : Jean-Louis Nouhaud, Boisseuil
  • 6ème Secrétaire : Jean-Noël Joubert, Veyrac
  • 7ème Secrétaire : Jean-Claude Chanconie, Le Vigen
  • 8ème Secrétaire : Marie-Anne Robert-Kerbrat, Limoges
  • 9ème Secrétaire : Philippe Reilhac, Limoges
  • 10ème Secrétaire : Jean-Marie Lagedamont, Limoges
  • 11ème Secrétaire : Sarah Gentil, Limoges
  • 12ème Secrétaire : Julie Lenfant, Chaptelat
  • 13ème Secrétaire : Nadine Rivet, Limoges
  • 14ème Secrétaire : Joël Garestier, Saint-Just-le-Martel

 

Limoges Métropole - Site Internet - Image - Conférence-Débat du 7 mars 2019

S'exprimer, réfléchir, échanger, se projeter, débattre, avancer individuellement et collectivement... Le « Vivre-Ensemble » est en jeu ! Parlons-en !

La promotion de l'égalité et de la citoyenneté est inscrite dans le contrat de ville de l'agglomération de Limoges. C'est dans cet esprit que sont organisées tout au long de l'année des conférences-débats ouvertes à tous : habitants (originaires des quartiers prioritaires ou non), professionnels concernés, associations... Bref, à tous ceux qui souhaitent échanger, s'exprimer, débattre.

L'ÉCONOMIE SOCIALE  ET SOLIDAIRE, UN LEVIER D'ATTRACTIVITÉ POUR LES QUARTIERS ?

C'est le sujet de la prochaine conférence-débat qui aura lieu le jeudi 7 mars, de 18h à 20h, salle du bureau à Limoges Métropole : 19 rue Bernard Palissy, Limoges. Cette conférence sera animée par Jean Louis Laville.

JEAN LOUIS LAVILLE

Jean Louis Laville, est sociologue, professeur, titulaire de la chaire économie solidaire du CNAM. Il est chercheur associé au Collège d'études mondiales (Fondation Maison des sciences de l'homme) où il est responsable de l'initiative de recherche Démocratie et économie plurielles.

Nous vous attendons nombreux pour échanger et débattre lors de cette prochaine Conférence-Débat !

+ d'Infos : Mission Insertion et Politique de la Ville : 05 55 45 78 00

Site Internet - Limoges Métropole - Image - Travaux de l'avenue St Éloi

À compter du lundi 4 mars 2019, des travaux d'aménagement débuteront pour une durée d'environ 10 mois. Un projet conjoint mené par Limoges Métropole et la ville de Limoges pour remodeler l'artère entre la place des Carmes et le square des Émailleurs, mais aussi pour valoriser les espaces publics.

MOTIVATIONS :

  • Un besoin de circulation en sens unique : pour fluidifier le trafic, l'avenue Saint-Éloi passera en sens unique descendant pour garantir la circulation au niveau des carrefours de la place des Carmes et de la rue Beaupeyrat.
  • Une volonté de sécuriser la zone : pour les élèves du lycée Turgot et les riverains en général. Une zone limitée à 30km/h sera mise en place ainsi que 2 plateaux de ralentissement pour inciter les automobilistes à ralentir.
  • Un désir de prolonger l'espace herboré et de valoriser le cadre : grâce à des bordures en granit, installées au pied des anciennes façades, le patrimoine sera mieux mis en valeur. Des parterres de fleurs et arbustes seront également plantés pour végétaliser davantage la rue Saint-Éloi. Un nouveau dispositif qui permettra de séparer la voie dédiée aux voitures et celle dédiée aux modes doux.

PHASES DU PROJET :

Un chantier qui se déroulera en 3 phases, avec, à chaque fois, des travaux préparatoires, des travaux de terrassement des chaussées et trottoirs, une surveillance archéologique et des travaux de réaménagement de la voie :

  • Phase n°1 / 4 mois : pour la section comprise entre la Place de Carmes et la rue Paul Dérignac.
  • Phase n°2 / 4 mois : pour la section comprise entre la rue Paul Dérignac et la rue Pierre Courteys.
  • Phase n°3 / 2 mois : pour la section comprise entre la rue Pierre Courteys et le cours Jean Pénicaud.

Pendant toute la durée des travaux, dans les zones impactées, la circulation sera fermée. Des déviations seront mises en place au fur et à mesure en fonction de l'avancée du projet.

EMPLOI :

Ce chantier va générer 10 000 heures de travail, dont 315 heures minimum qui seront réalisées dans le cadre du guichet territorial clauses sociales de Limoges Métropole.

BUDGET :

Le coût de cette opération s'établit à plus de 1,3 million d'euros TTC. La Communauté Urbaine Limoges Métropole finance ce projet à hauteur de 1,2 million d'euros pour la voirie et les aménagements urbains. La ville de Limoges, quant à elle, a débloqué 103 000 euros pour l'éclairage public. 

+ d'Infos : Direction des travaux et infrastructures : 05 55 45 78 00

Limoges Métropole - Image - Résultats - Enquête - PCAET

Pour élaborer son Plan Climat Air Énergie, Limoges Métropole proposait, du 15 janvier au 15 février, à ses habitants de participer à une enquête citoyenne pour connaître leurs problématiques, leurs pratiques au quotidien, mais aussi leurs idées. L’objectif était de mieux appréhender la perception qu’ont les citoyens des enjeux « énergie-climat ». Voici les premiers enseignements de cette enquête.

PROFIL DES PARTICIPANTS

  • 103 personnes ont participé à cette enquête citoyenne : 53,40 % de femmes et 46,60% d’hommes ;
  • Les répondants avaient, en majorité, entre 35 et 39 ans (53,40 %) ;
  • 57,28 % des participants habitent à Limoges et 65,05 % y travaillent.


LA MOBILITÉ

La mobilité reste la principale préoccupation des répondants. Les principales problématiques mentionnées :

  • Une offre commerciale considérée comme insuffisante et non compétitive par rapport à la voiture constitue un frein à l’usage des transports en commun ;
  • Une trop grande insécurité pour les cyclistes, liée à un manque d'aménagements dédiés et à une cohabitation difficile à l'intérieur d'un espace routier occupé majoritairement par la voiture ;
  • Un sentiment de dépendance à la voiture individuelle qui engendre pourtant des difficultés budgétaires à cause notamment de l'augmentation des prix du carburant.

Les attentes en matière de mobilité :

  • Une amélioration de l'offre de transports en commun, à Limoges comme dans les autres communes de la Communauté Urbaine ;
  • Un développement des aménagements cyclables et des stationnements sécurisés ;
  • Une piétonisation du centre-ville de Limoges ;
  • Un développement des services de covoiturage.

Les Principaux éco gestes :

La pratique du vélo, de la marche ; l'usage des transports en commun, du covoiturage ou utilisation d'un véhicule électrique.

 

L'HABITAT

L’Habitat est la thématique pour laquelle les habitants du territoire mettent en place le plus d’éco gestes. Les principales problématiques mentionnées :

  • Les logements présents sur le territoire sont énergivores et entraînent de lourdes charges ;
  • Les travaux de rénovation sont souvent délaissés pour des raisons budgétaires ou par manque de connaissance des procédures à engager.

Les attentes en matière d'habitat :

  • Accompagnement administratif, technique et financier de projets de rénovation énergétique.

Les Principaux éco gestes :

  • Sobriété énergétique : régulation du chauffage, coupure des veilles, extinction des lumières... ;
  • Performance énergétique ; installation d'ampoules LED, isolation des combles... ;
  • Contrat « électricité 100% verte » ;
  • Économie d'eau : récupération de l'eau de pluie pour le jardinage, privilégier les douches, consommer l'eau du robinet ;
  • Produites d'entretien maison et écologiques.

 

L'ALIMENTATION

La qualité et la provenance des produits sont au cœur des préoccupations des répondants. Les principales problématiques mentionnées :

  • Pouvoir concilier alimentation de qualité et budget réduit. Le surcoût reste le principal frein évoqué pour ceux qui souhaiteraient changer leurs habitudes alimentaires ;
  • Méconnaissance de l’offre locale.

Les attentes en matière d'alimentation :

  • Favoriser le développement des filières BIO ;
  • Renforcer le projet de ceinture maraîchère pour développer l'offre ;
  • Proposer plus de produits BIO et locaux dans les restaurants scolaires ;
  • Connaître davantage l'offre des producteurs locaux ;
  • Proposer des formations sur la création de potagers ;
  • Créer des outils d'échanges de fruits et de légumes entre particuliers ;
  • Créer des jardins partagés comestibles.

Les Principaux éco gestes :

  • Une bonne appropriation des circuits de vente directe : achats de produits BIO et/ou locaux sur les marchés, dans les magasins de producteurs ;
  • Une production de ses propres produits : culture d'un potager, réalisation de produits maison.

 

LES DÉCHETS

Pour ce qui est des déchets, la pratique des éco-gestes est principalement mise en avant, ce qui témoigne d’une sensibilité certaine des habitants du territoire à cette thématique. La principale problématique mentionnée :

  • Réduction des déchets par des modes de consommations plus durables et raisonnés.

Les attentes en matière de déchets :

  • Le développement des consignes de tri plastique pour le recyclage ;
  • La mise en place de compostage collectif sur les espaces publics.

Les Principaux éco gestes :

  • Compostage des déchets ;
  • Broyage des branches ;
  • Achats en vrac ;
  • Éviter les produits jetables ;
  • Don ou vente de produits d'occasion plutôt que de jeter ;
  • Réemploi.

 

Toutes les informations recueillies lors de cette enquête serviront à élaborer le Plan Climat Air Énergie (PCAET) de Limoges Métropole : un document stratégique et opérationnel ayant pour finalité contre le changement climatique et l'adaptation du territoire à ses effets.

Pages