Budget 2013

Le budget 2014 de Limoges Métropole a été voté en Février. Il traduit les choix politiques de la collectivité : stabilité des taux d’imposition et  poursuite d’une politique d’investissement soutenue, destinée à préserver le dynamisme du territoire.

Ce budget 2014 s’élève à 321 millions d’euros au total, budget principal et budgets annexes cumulés (Assainissement, transports urbains, Centre de recyclage, Lotissements d’activités économiques, Parc d’activités de la Grande Pièce).
Malgré  un contexte de crise des finances  locales , Limoges Métropole va, cette année encore, maintenir des taux d’imposition inchangés depuis la suppression de la taxe professionnelle en 2010.

  • 26,40 % Taux de cotisation foncière des entreprises
  • 8,80 % Taux de taxe d’habitation
  • 3,46 % Taux de la taxe foncière sur les propriétés non bâties
  • 0 % Taux de taxe foncière sur les propriétés bâties (Limoges Métropole ayant décidé de ne pas utiliser cet impôt).

L’endettement reste modéré pour une collectivité de cette taille, avec moins de 800€ de dette par habitant, tous budgets confondus. La politique d’emprunt vise un équilibre entre taux fixes et taux variables, sachant que Limoges Métropole n’a jamais  souscrit d’emprunts dits « toxiques », sujets à de fortes variations des taux d’intérêt.

La capacité de désendettement de Limoges Métropole est de 4,5 ans (durée théorique nécessaire pour rembourser les emprunts actuels, si toute l’épargne était mobilisée dans ce but) alors que le seuil de vigilance est généralement fixé par les analystes économiques à 10 ans.